Enlèvement d’enfants : condamnation en Argentine et impunité du franquisme en Espagne

Traduction de l’article de Fèlix Martínez paru sur eldiario.es. La condamnation à 50 ans de prison du dictateur argentin Jorge Rafael Videla pour le programme d’enlèvement des enfants des dissidentes politiques, qui étaient torturées ou assassinées à l’École supérieure de Mécanique de l’Armée (ESMA) durant la dictature militaire entre 1976 et 1983, démontre à nouveau l’existence…